Le Cycle de l’Azote dans un Aquarium
Aimez-vous mon article ? 😊

Un aquarium est un milieu complexe où vivent plantes et animaux et où bon nombre de substances chimiques sont produites et consommées. Pour vivre, les poissons ingurgitent de la nourriture. De la même façon, les plantes tirent de l’eau quantité de substances vitales : les minéraux.

Dans un aquarium en fonctionnement, l’élément azote subit plusieurs transformations : de l’ion ammonium NH3- toxique pour les poissons, on va aboutir à l’ion nitrate NO3- beaucoup moins toxique. Entre les deux, plusieurs transformations chimiques ont lieu : c’est ce que l’on appelle le cycle de l’azote.

Voyons comment tout cela s’organise.

Le cycle de l’azote

L’apport de l’azote dans l’aquarium se fait par l’intermédiaire de la nourriture, ingurgitée par les poissons puis rejetée dans l’eau sous forme de déjections. Ces déjections sont chargées en ammoniaque, qui se dissous dans l’eau de l’aquarium sous forme d’ions ammonium NH3-.

Sous l’effet de bactéries présentes dans l’eau de l’aquarium, l’ammonium va se trouver dégradé en nitrites N02-, toxiques pour les poissons. Les bactéries qui effectuent cette transformation s’appellent Nitrosomonas et la transformation est la nitrosation.

A mesure que les nitrites sont produits par les bactéries Nitrosomonas, ceux-ci sont à leur tour consommés par d’autres colonnies de bactéries : les Nitrobacter et Nitrospira. Celles-ci dégradent donc les nitrites et produisent des ions nitrates NO3- beaucoup moins toxiques. C’est la nitratation.

L’ion nitrate arrive en bout de chaîne dans le cycle de l’azote. Sa concentration augmente dans l’eau de l’aquarium, à mesure que les déchets sont produits et dégradés par les bactéries. Seuls les changement d’eau réguliers et nécessaires par l’aquariophile font baisser leur taux dans l’eau. Les plantes dans une certaines mesure consomment également des nitrates. On arrive donc à un cycle au cours duquel le taux de nitrates évolue dans une plage de valeurs acceptables par les poissons et autres animaux (crevettes notamment).

Démarrage d’un nouvel aquarium – la montée de nitrites

Dans un aquarium fraîchement mis en eau, le cycle de l’azote n’est pas encore mis en place. Les bactéries décrites plus haut ne sont pas présentes dans l’eau de l’aquarium en quantité suffisante.

Se produit alors ce que l’on appelle le « rôdage » de l’aquarium. A mesure que les bactéries se développent les taux de NH3-, NO2- et NO3- vont évoluer. On va notamment avoir ce que l’on appelle la montée de nitrites. Dans tout bac nouvellement mis en eau, le taux de nitrites initiallement nul va augmenter subitement dans l’aquarium. Pour un aquarium dans lequel on a pris soin d’introduire des souches de bactéries (vendures dans le commerce) pour accéler le cycle de l’azote, la montée de nitrite se produit en général au cours de la troisième semaine. Le taux de nitrites redescend ensuite pour se stabiliser autour de zéro.

C’est pour cette raison que dans un nouvel aquarium, il ne faut pas introduire tout de suite les poissons. Ceux-ci seraient inévitablement tués par la montée de nitrites, toxiques.

En aquariophilie, on considère donc qu’il faut attendre 4 semaines avant d’introduire les premiers poissons. Pour s’assurer de l’absence de nitrites dans l’aquarium, il existe dans le commerce des tests qui permettent de mesurer le taux de nitrites dans l’eau.

Et lisez aussi ces articles !