L’entretien des plantes de votre Aquarium
Aimez-vous mon article ? 😊

Les végétaux aquatiques sont un des éléments indispensables au bon équilibre d’un aquarium. Certaines plantes ont une croissance lente, d’autres au contraire poussent rapidement et colonisent l’aquarium. En plus, les algues indésirables s’installent dans l’aquarium au détriment de votre décor aquatique. Comme dans un jardin terrestre, il va falloir jardiner.

Les modes de reproduction des plantes

Les types de reproduction et les techniques sont assez semblables au jardinage traditionnel terrestre. Nous trouvons les reproductions suivantes :

  • reproduction par fleurs et graines. Elle est assez rares en aquarium et très difficile, donc réservée aux experts.
  • reproduction par bouturage
  • reproduction par marcottage
  • reproduction par fragmentation du pied

Raccourcir les plantes à tiges et bouturage.

Les plantes à tiges sont en général celles qui grandissent le plus rapidement ( jusqu’à 15 cm par semaine). Le bouturage est une opération facile. Lorsque les pousses commencent à flotter et se recourber à la surface de l’eau, coupez, à l’aide de ciseaux bien aiguisés, des boutures sur le haut de la plantes sur une longueur de 15 à 20 cm.
Ces boutures peuvent être replantées en débarrassant les feuilles sur une hauteur de 2 à 3 cm.
De temps en temps, retirez doucement la plante du sol, avec ses racines, procédé comme avant, mais jeter la partie inférieure car au bout d’un moment, cette partie risque de ne plus produire que de faibles pousses et de jaunir.

Éclaircir les tapis de plantes par marcottage ou par fragmentation des pieds

Certaines plantes ont une racine qui pousse hors du sol (stolon) et qui va donner naissance à une nouvelle plante. Cette nouvelle plante étant pourvue de racines, dès qu’elle est bien accrochée au sol, on peut couper le stolon. Quand le massif devient trop envahissant, il suffit d’enlever ces nouvelles plantes que vous pourrez donner à un ami.

D’autres comme les Crytocorynes qui ont une croissance lente s’épaississent au niveau du pied et donnent naissance à d’autre petit pied doté de feuilles moins développées. Il faut à ce moment enlever la plante, sectionner les pieds adventifs puis replanter le pied d’origine, ainsi qu’éventuellement les plus jeunes.

Couper les feuilles abîmées ou trop hautes.

Certaines espèces telles les Nymphaea ont une tendance à faire des feuilles qui flottent en surface, il est indispensable de couper ces feuilles avant qu’elles n’atteignent la surface. Il faut bien couper la tige à la base.

De même, ne pas hésiter à couper les feuilles d’échinodorus trop abîmées, jaunissantes ou envahies d’algues. Il ne faut pas oublier que toutes les feuilles qui commencent à se décomposer sont une source de phosphates et de nitrates risquant de déséquilibrer votre eau et ainsi entraîner un développement incontrôlé d’algues parasites. Il faut également enlever toute feuille ou fragment de feuille fanée sur le sol au moment du siphonnage et du changement d’eau.

Et lisez aussi ces articles !