La Crevette Cerise
5 (100%) 1 vote

Parmi les crevettes que l’on rencontre très souvent dans le commerce, il en est une qui fait le bonheur des débutants, il s’agit de la crevette cerise, neocaridina heteropoda. Cette crevette est en effet relativement abordable et se reproduit très facilement. Intéressons-nous à elle plus en détail.

Neocaridina heteropoda est la crevette la plus répandue en Europe. Cette espèce est très répandue en Asie de l’Est et dans l’Est de la Chine. Les crevettes que l’on rencontre dans le commerce sont issues de l’élevage.

Neocaridina heteropoda est une espèce de taille réduite, 2 cm pour le mâle, 2,5 cm pour la femelle, qui trouve facilement sa place dans un nano aquarium. Attention tout de même à la surpopulation (à terme).

La coloration de cette crevette est rouge. Les femelles arborent un rouge soutenu alors que les mâles sont plus ternes : leur corps transparent possède de petits traits rouge-orangés.

Il existe également des variétés de neocaridina heteropoda jaune (yellow) et verte (green).

Comme toute les crevettes du genre caridina, neocaridina heteropoda est une espèce grégaire (qui apprécie de vivre en groupe). Elle devra donc être maintenue en groupe d’au moins 5-6 individus.

Cette crevette n’est pas exigeante côté qualité de l’eau puisqu’elle supporte sans problème des duretés allant de 5 à 25°KH et des température de 5 à 30°C. Elle peut donc être maintenue en bac d’eau froide sans aucun soucis.

Neocaridina heteropoda est détritivore et alguivore. Cette espèce est utile pour freiner le développement d’algues indésirables en aquarium. Une distribution quotidienne de perles de nourriture (spéciales crevette) est la bienvenue pour leur assurer une mue correcte et des couleurs éclatantes.

Côté reproduction, neocaridina heteropoda est très prolifique. Elle se reproduit régulièrement. La femelle incube sous son abdomen les œufs 3 à 4 semaines. Les petites crevettes se nourrissent dès leur éclosion de la même manière que les spécimens adultes. Pour acheter des crevettes cerise n’hésitez pas à faire les petites annonces (leboncoin.fr) : les particuliers vendent volontiers leurs crevettes pour éviter la surpopulation.

Et lisez aussi ces articles !