La Crevette d’Amano
Aimez-vous mon article ? 😊

Dans cet article intéressons-nous a l’une des crevettes les plus connues dans le monde aquariophile : Caridina japonica, appelée communément la crevette d’Amano.

Il y a quelques années encore, peu d’aquariophiles possédaient des crevettes d’eau douce. Si l’on remonte en 1998, les crevettes étaient pour ainsi dire inconnues du grand public. L’un des premiers aquariophile à avoir démocratisé l’élevage des crevettes en aquarium est l’artiste japonais Takashi Amano. Takashi Amano est connu pour ses décors aquariophiles somptueux d’inspiration zen et pour les photos magnifiques qu’il en prend.

Takashi Amano a été parmi les premiers à utiliser les crevettes d’eau douce pour lutter contre la prolifération d’algues indésirables, plus particulièrement l’espèce Caridina japonica. Le nom commun de cette espèce est devenu naturellement, crevette d’Amano.

Caridina japonica est une crevette relativement grosse – 4 à 5 cm – plus grosse que la crevette Caridina cf. cantonensis (crevette abeille) ou que la crevette panda. Elle est originaire d’Asie, plus précisément du Japon, des Philippines, de Taïwan et de Madagascar.

Son corps est translucide. Sa coloration varie selon l’alimentation. Certaines sont plutôt grises, d’autres tirent plus vers le jaune. Son corps est ponctué de petits points alignés de coloration rouge, pas toujours visibles.

Caridina japonica est omnivore à tendance alguivore et détritivore. Elle se nourrit d’algues filamenteuses naturellement présentent en aquarium. Elle accepte volontiers les perles pour crevettes vendues dans le commerce et les pastilles pour poissons de fond.

Côté qualité de l’eau, la crevette d’Amano est exigente comme la plupart des crevettes et ne supporte pas les nitrites (comme tous les poissons) et le taux de nitrate doit être le plus bas possible. La dureté de l’eau doit varier entre 3 et 15° KH. Une dureté en dessous de 3°KH ne permettra pas à la crevette de former correctement son exosquelette (sa carapace). La température doit être comprise entre 15°C et 30°C et le pH entre 6,5 et 7,5.

Comme toute les crevettes Caridina japonica est grégaire et doit vivre en groupe d’au moins cinq individus. Compte tenu de sa taille, il est donc préférable de la maintenir dans des aquarium de volume supérieur à 30 litres. Dans la nature Caridina japonicavit en « essaim » de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’individus.

Côté reproduction, les crevettes s’accouplent régulièrement. La femelle pond 2000 oeufs qu’elles conservent sous son abdomen entre ses pattes natatoires. Les oeufs sont ventilés par la femelle à l’aide ses pattes jusqu’à à l’eclosion des larves (5 semaines). A l’état naturel, les larves sont ensuite entrainées par le courant. Les larves effectuent donc une partie de leur développement en eau salée.

Une fois leur développement terminé, les petites crevettes remontent le courant pour passer en eau douce. En aquarium, la durée de vie des larves en eau douce ne dépassent pas plus de quelques jours.

L’aquariophile qui voudrait reproduire caridina japonica devrait donc saler plus dessaler l’eau pour coller au cycle naturel. Certains aquariophile s’y sont essayés mais la méthode reste expérimentale.

Enfin, on note que la durée de vie en aquarium de Caridina japonica est longue, puisqu’elle peut vivre 6 ans.

Nom commun : crevette d’Amano

Nom scientifique : (depuis 2006) caridina multidentata, anciennement caridina japonica

Et lisez aussi ces articles !