Cap Lopez – Aphiosemion australe
Aimez-vous mon article ? 😊

Intéressons-nous dans cet article au plus connu des killies, j’ai nommé Aphiosemion australe, plus connu sous le nom de Cap Lopez.

Le « Cap Lopez » est originaire des plaines marécageuses du Congo et du Gabon.

C’est très certainement le killi le plus connu des amateurs. D’ailleurs, c’est l’un des rares que l’on rencontre régulièrement chez les revendeurs que ce soit sous sa forme « naturelle » (chocolat) ou « dorée ». Aphiosemion australe est idéal pour débuter avec la famille des Aplocheilidés. Assez résistante, elle tolère le manque d’expérience, mais surveillez tout de même bien le couvercle de votre aquarium, si vous ne voulez pas retrouver Aphiosemion australe sur la moquette.

Aphiosemion australe est de taille correcte – 5 à 6 cm – indifférente du sexe du poisson. Il apprécie une eau légèrement acide (pH de 5,5 à 7,0) et d’une dureté comprise entre 3 et 15°f. La température ne devra pas dépasser les 26°C mais être toujours supérieure à 20°C.

Côté nourriture, Aphiosemion australe marque une nette préférence pour les proies vivantes, mais heureusement accepte les aliments congelés et parfois les paillettes, tout est question d’habitude.

Le comportement d’Aphiosemion australe est plutôt bon mais les mâles peuvent se révéler un peu territoriaux, aussi est-il préférable de maintenir dans un petit aquarium, un seul mâle et deux femelles.

Vous reconnaîtrez d’ailleurs aisément les mâles des femelles : le mâle, très coloré, possède la nageoire caudale en forme de lyre.

Dans de bonnes conditions de maintenance, la reproduction d’Aphiosemion ausrale ne devrait pas se faire trop attendre. Ces poissons peuvent frayer un peu tous les jours. Un aquarium spécifique d’une dizaine de litres garni de mousse de Java, permet de récupérer les alevins en surface au fur et à mesure de leur naissance. Une autre technique consiste à laisser flotter en surface des « mops » (petits écheveaux de laine synthétique) que vous pouvez retirer régulièrement de l’aquarium de ponte. Les oeufs, assez résistants, peuvent alors être retirés à l’aide d’une pince à épiler et déposés dans un petit récipient. Triez ensuite les alevins de manières à ce que les plus gros ne dévorent pas les plus petits.

Vie en aquarium

Aphiosemion australe se contente de peu, l’idéal consiste à lui offrir un aquarium spécifique qui peut servir à la fois d’aquarium de maintenance et de bac de reproduction. Un volume d’une vingtaine de litres permet par exemple de maintenir dans de bonnes conditions un trio constitué d’un mâle et de deux femelles. Un sol sombre et de nombreuses plantes conviennent parfaitement à ce killi qui néanmoins peut très bien tenir sa place dans un aquarium communautaire peuplé d’espèces calmes et non chauffé. Les chances de récupérer des alevins sont alors inexistantes. La filtration doit être faible, un filtre d’angle suffit, à moins que vous préfériez des changements d’eau réguliers et fréquents.

Nom latin : Aphiosemion australe

Nom commun : Cap Lopez

Et lisez aussi ces articles !