Otocinclus affinis – Un nettoyeur hors pair
Aimez-vous mon article ? 😊

Découvrons ensemble ce joli nettoyeur qu’est l’otocinclus affinis. Originaire de la région de Rio de Janeiro au Brésil, ce paisible poisson fréquente les eaux claires et tumultueuses des ruisseaux et des rivières.

Il fait partie de la famille des Loricaridés, du latin lorica, ce plastron en cuir que portaient les légionnaires romains, en référence à la carapace que portent les poissons de cette famille. Otocinclus affinis est un poisson de fond qui aime se tenir sur les pierres et les branches et morceaux de bois tombés à l’eau.

Sa bouche en forme de ventouse lui permet de se tenir en place et de s’accrocher à n’importe quel support. Dotée de petites dents, sa bouche agit comme une petite râpe pour dénicher les algues.

Otocinclus affinis est de taille modeste – il ne dépasse pas les 4 cm. Il possède une tête large et applatie avec une bouche en position inférieure. Sa coloration varie du gris clair au jaune pâle. Côté dimorphisme sexuel on observe qu’à âge identique, le mâle est plus petit et plus fin que la femelle. Celle-ci possède un ventre rebondi en période de frai.

Otocinclus affinis est un poisson dont l’activité est principalement nocturne. Caché une bonne partie de la journée, vous le verrez arpenter votre aquarium une fois la lumière éteinte. Cet infatigable nettoyeur passe une bonne partie de la nuit à sucer pierres et vitres à la recherche de sa nourriture favorite : les algues.

Il est de ce fait un agréable auxiliaire pour votre aquarium, luttant contre la prolifération des algues. Les végétaux constituent la part principale de son alimentation mais il ne délaisse pas quelques vers, artémias ou daphnés. Si vous souhaitez le régaler, n’hésitez pas à ajouter quelque nourriture vivante ou congelée à son menu herbivore.

Otocinclus affinis apprécie une eau bien aérée, douce à moyennement dure (3 à 10°dGH), d’une température de 21 à 25°C. La filtration doit être de nature à apporter un courant d’eau.

Côté reproduction, c’est chose difficile. Il faudrait pour bien faire le maintenir en groupe de 5 individus : 3 mâles et 2 femelles. Il vous faudra lui fournir une alimentation diversifiée (vivante et végétale : algues, épinards, petits pois).

Une eau douce (2 à 9°dGH), un pH légèrement acide (6,6 à 6,8) et une température pas trop élevée (23°C) sont quelques clés de la réussite de sa reproduction.

Otocinclus pond 40 à 50 oeufs qui éclosent sous deux à trois jours. Après résorption du sac vitellin, vous nourrirez les petits de fin plancton d’étang. Après une semaine, les jeunes seront aptes à manger des nauplies d’artémias.

Et lisez aussi ces articles !