Nausicaá, Un colossal aquarium européen

Nausicaá, Un colossal aquarium européen

Inauguré en 2018, le nouveau bassin de Nausicaá abrite une panoplie de merveilles de la mer. Ce plus grand aquarium d’Europe, appelé centre national de la mer, est le rendez-vous d’environ 35 000 animaux marins. Ils incluent des poissons tropicaux, otaries, caïmans et tant d’autres. Ses richesses en font une destination touristique très prisée. Selon les chiffres, chaque année, cette adresse accueille environ 600 000 visiteurs.

Nausicaá, aquarium

Caractéristiques du grand aquarium

Le centre national de la mer sort du lot par son aspect technique. En effet, il s’agit d’un gigantesque bassin pouvant contenir jusqu’à 10 millions de litres d’eau. Cette grande capacité correspond à quatre fois plus que celle d’une piscine olympique. Pour parfaire l’aquarium, les techniciens chargés de la construction optaient pour une énorme baie vitrée d’Europe. À ces éléments s’ajoute encore le système de filtration qui sort de l’ordinaire.

Un vrai aquarium des animaux de mer

En plus de la faune existante, les soigneurs du grand aquarium d’Europe ajoutaient 22 000 animaux supplémentaires. Les spécialistes construisaient alors des vitrages ultrarésistants. Ces éléments peuvent garder leur état original, malgré une forte pression dépassant les 500 tonnes.

Nausicaá regroupe des expertises logistiques et techniques des spécialistes du domaine. De nombreux documentaires sont désormais diffusés à travers le monde entier. Ils mettent les merveilles de ce grand aquarium d’Europe sous le projecteur.

Une petite histoire du célèbre aquarium

nausicaa-centre-national-de-la-mer-boulogne-sur-merCe centre national de la mer d’Europe ne cesse de susciter l’attention des touristes venant des quatre coins du monde. Il s’affiche sur la une des presses à partir du samedi 19 mai 2018. Les élus visitaient de près ses merveilles le jour de l’inauguration. Le lendemain était le tour du grand public. Le gigantesque aquarium fait toujours rêver les visiteurs. Classé le plus grand d’Europe, il abrite 13 000 poissons.

Mieux encore, l’aquarium procure une sensation à couper le souffle. Il donne même l’impression de naviguer sous l’eau pour partir à la découverte d’une richesse sous-marine. À titre de rappel, sa construction dure deux ans. Elle demandait un investissement colossal de 70 millions d’euros.

Le résultat reste plus que satisfaisant. Il amène réellement les visiteurs dans un voyage en haute mer. Cette nouvelle attire l’attention des peuples du monde entier. Elle fait même de Boulogne-sur-Mer une des régions préférées des touristes. Dès le mois suivant la célèbre inauguration, les visites deviennent en hausse. En seulement quelques jours, le centre national de la mer accueille jusqu’à 12 000 touristes. En 2018, environ 900 000 personnes s’y rendaient. Il s’apprête même à ouvrir ses portes à un million de visiteurs, voire plus. L’aquarium reste donc en plein essor !

Un événement perturbateur

Nausicaá vient juste de célébrer son premier anniversaire en tant qu’aquarium géant en Europe. Le rêve d’atteindre environ un million de visiteurs se réalise. Ils se sont plongés entièrement dans un havre spectaculaire. Ils font, pourtant, face aux sentiments négatifs dus à la perte des requins-marteaux. Or, ces animaux de mer faisaient partie des merveilles de l’aquarium. Ils jouaient même le rôle des vedettes du bassin. Ils s’insèrent parmi les principales raisons pour lesquelles les touristes y viennent nombreux chaque année.

Des évènements tragiques frappent le grand bassin ces derniers temps. En septembre 2018, Nausicaá signalait la mort de sept petits requins-marteaux. Dix-neuf squales trouvaient la mort en captivité, de 2011 à 2018. Le centre était alors obligé de construire un cheptel annexe en Australie. En novembre de la même année, une maladie envahissait le bassin. L’une des deux raies manta n’a pas pu y résister et meurt.

Les requins-marteaux continuent aussi à disparaître. Le seul survivant tombe encore malade, suite à un virus, et meurt en avril 2019.

Une éventuelle plainte contre Nausicaá

Cette hécatombe amène le Centre national de la mer au cœur d’une crise très difficile à résoudre. Le bassin devient le principal sujet des débats et presses. Les acteurs ne sont pas non plus à l’abri des critiques. Le grand aquarium est même sur le point de perdre toute son image, en moins d’une année après son essor.

Pire encore, les organisations anti-captivité ne restent pas bouche bée. Ils organisent même une pétition devant le centre. L’ONG Sea Shepherd, spécialisée dans des actions d’aides, prenait l’initiative de porter plainte contre Nausicaá. Le grand bassin était réputé pour ses nombreux animaux rares. Parmi eux, une seule raie manta ne trouve pas la mort.

Comment sera le futur de Nausicaá ?

nausicaaL’on se pose actuellement une question sur l’avenir du centre de la mer. Heureusement que le président de la Communauté d’agglomération du Boulonnais apporte son soutien à Nausicaá. Ensemble, ils comptent relever le défi. Ils ambitionnent de sauver les requins-marteaux.

Le centre s’intéresse alors à de nouveaux partenariats. Des réunions et initiatives sont donc au programme. Le centre arrivera-t-il à bout de l’extension en vue ? Elle devrait accueillir des morses d’Alaska à l’horizon 2021. Nausicaá pourra-t-elle garder cette ambition ?

Et lisez aussi ces articles !

3 réactions au sujet de « Nausicaá, Un colossal aquarium européen »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *