Aquaterrarium – La nouvelle tendance de 2020

23/07/2020

Accueil » Aquariums » Aquaterrarium – La nouvelle tendance de 2020

Depuis son aménagement jusqu’à son entretien en passant par son équipement, l’aquaterrarium répond aux principes similaires à ceux de l’aquarium. Et pourtant, les deux milieux ne sont pas destinés aux mêmes usages. En effet, l’aquaterrarium est un dispositif qui, en milieu tropical humide, associe l’aquarium au terrarium. Lorsqu’il est de grande taille, il peut servir à la réalisation de magnifiques paysages tropicaux. Ceux-ci peuvent se présenter avec cascade et rivière ou lac. Il faut également noter que certains types d’aquaterrarium se font appeler paludarium. Ils tirent cette dernière appellation de leur origine latine : palus qui signifie marécage en français.

Bien qu’il soit encore peu connu, l’aquaterrarium pourrait bien devenir en 2020, la nouvelle tendance pour l’élevage des espèces vivant en marécages (grenouilles, tortues d’eau, crapauds, tritons, salamandres…). Il offre une synergie parfaite pour la cohabitation des espèces animales et celles, végétales. Nous vous proposons ici, une découverte plus approfondie de l’aquaterrarium.

Comment faire un aquaterrarium ?

aquaterrarium

Forme particulière de terrarium, fait d’un espace ‘’terre’’ et d’un espace ‘’eau’’, la mise en place d’un aquaterrarium nécessite la prise en compte d’un certain nombre de principes. Voici donc, les étapes à suivre pour créer cet espace.

Pour commencer, vous avez besoin d’une cuve nue. Elle peut avoir servi à d’autres occasions, mais il faudrait qu’elle soit impérativement en bon état et ne présenter aucune fuite. Choisissez ensuite la moitié (ou le tiers, à volonté) de l’espace pour créer la division entre terre et eau. La manœuvre à ce niveau, c’est de découper un tassot dans du verre. Utilisez du silicone d’aquariophilie pour le coller à la base de votre aquaterrarium et idéalement, sur la verticale.

aquaterrarium decoration

Par suite, il faudra mettre une première couche de substrat (fait de sable de loire ou de quartz) dans les deux espaces séparés l’un de l’autre. Une deuxième couche faite de tourbe, d’humus, de terreau ou de terre végétale sera rajoutée à la partie ‘’terre’’ de l’aquaterrarium.

La partie aquatique du dispositif sera quant à elle, équipée d’un filtre et d’un combiné de chauffage. Après 24 heures de repos (le temps d’évaporation du chlore), vous ajouterez de l’eau à cette même partie aquatique avant de faire fonctionner le filtre et le combiné.

aquaterrarium cascade

Pour l’esthétisme, vous pouvez aussi ajouter à la partie terrestre de l’aquaterrarium une couche de mousse de sphaigne. Mettez ensuite des plants en terre aussi bien dans la partie aquatique que celle terrestre. Ici, les plants doivent être choisis avec soin, idéalement sur le marché de l’aquariophilie. Une branche ou une racine servira quant à elle, de transition entre les deux espaces.

Pour finir, pensez à mettre un couvercle en grillage sur votre aquaterrarium.

Comment chauffer un aquaterrarium sans ce ruiner ?

Puisque l’aquaterrarium est une mise en commun de deux milieux différents en un seul espace, il est important de tenir compte de deux paramètres importants pour son chauffage. Le premier, c’est la température de l’eau et le deuxième, c’est celle de l’air. La valeur de cette température doit tenir compte de l’espèce animale qui réside dans l’aquaterrarium.

Pour les tortues d’eau par exemple, il faut que la température de l’eau soit maintenue entre 26 et 27 °C, si elles sont malades. Si par contre, elles sont en bonne santé, la température requise pour l’eau varie entre 25 et 26 °C. La température de l’air sera quant à elle maintenue entre 5 et 7 °C.

Pour l’eau, c’est un chauffage submersible de type thermoplongeur qu’il faut. Idéalement, il faut que l’équipement soit doté d’une protection. Pour l’atmosphère de l’aquaterrarium, vous avez le choix entre l’utilisation d’une lampe chauffante de type lampe infrarouge ou lampe céramique. Vous pouvez également opter pour une lampe émettrice des UVB. Une lampe à vapeur de mercure serait par exemple le choix idéal dans ce sens.

Choisir le meilleur filtre pour son aquaterrarium ?

Pour choisir le filtre adapté à votre aquaterrarium, tenez compte des critères de choix les plus importants. Le premier, c’est sa capacité de filtration. Peut-il fonctionner sur la quantité d’eau que vous avez dans votre aquaterrarium ? C’est la question élémentaire. La réponse vous renverra non seulement à la contenance de l’aquaterrarium, mais aussi à la puissance du filtre. Vérifiez également le type de rejet d’eau du matériel et sa facilité à être entretenu.

Si par ailleurs, le filtre offre un processus de filtration multiple, il sera plus recommandé puisqu’il aura des cartouches de filtration remplaçables. Notez au passage que certains modèles sont fournis avec des accessoires : charbon actif et mousses biologiques par exemple.

Comment éliminer les algues dans son aquaterrarium de tortue ?

L’aquaterrarium est souvent propre et agréable à la vue dès son installation. De plus, avec un nettoyage régulier, il garde son aspect intact sur une longue période. Toutefois, des algues peuvent se faire remarquer dans l’espace aquatique du dispositif. Que faire lorsque cela arrive ?

Pour éliminer les algues, vous devez maintenir un bon éclairage ou l’augmenter. Ajoutez de la résine absorbante de silicate au filtre permet aussi d’éliminer les algues. De même, vous gagnerez à brosser légèrement la carapace des tortues avec une brosse à dents lors du nettoyage de l’aquaterrarium. La carapace peut parfois servir de lieu de dépôt pour les algues.

Comment fabriquer un aquaterrarium pour dragon d’eau ?

Le dragon d’eau peut vivre en captivité pendant 12 ans. Cependant, il faut qu’il soit maintenu dans un habitat idéal et propice. Pour cela, l’aquaterrarium dans lequel vous allez le placer doit être une zone arboricole, chaude et humide qui a, de plus, un point d’eau.

Vous respecterez ici les étapes normales d’installation d’un aquaterrarium en tenant compte des dimensions requises. Pour un dragon d’eau adulte, il faut un dispositif mesurant 160 x 60 x 90 cm. Si plusieurs dragons doivent cohabiter dans le milieu, choisissez une dimension plus grande tout en priorisant l’élévation de la hauteur.

Il faudra également veiller à installer dans l’aquaterrarium, un point d’eau. Ce dernier doit idéalement occuper les 2/3 de la surface au sol. Un filtre sera également installé au point pour son maintien au propre.

Faire un aquaterrarium pour grenouille ?

Un aquaterrarium peut accueillir les grenouilles qui vivent autant dans l’eau que sur la terre. Outre les principes ordinairement connus pour l’installation d’un aquaterrarium, il faut respecter ici, une profondeur variant entre 15 et 20 cm pour la zone aquatique. Celle-ci doit en outre occuper la moitié de la surface totale de l’aquaterrarium. Pour se rapprocher davantage de l’aspect naturel, faites de la zone aquatique de l’aquaterrarium, une petite rivière ou une cascade. Cela sera d’autant plus esthétique. Il faudra également veiller à créer une pente entre les deux espaces.

Raire un aquaterrarium pour tortue ?

La tortue figure en très bonne place parmi les espèces animales les plus domestiquées au monde. Toutefois, pour qu’elle soit bien à l’aise chez vous, il faudrait que l’environnement (l’aquaterrarium) dans lequel vous voulez la placer soit propice à son épanouissement. L’aquaterrarium pour tortue doit donc être ambivalent puisque l’animal est ectotherme. Elle se déplace entre l’eau et la terre pour la régulation de sa température corporelle.

Pour que la tortue y soit bien à l’aise, l’aquaterrarium dans lequel vous souhaitez l’installer doit avoir une dimension de 60 cm de longueur sur 30 cm de largeur. Pour faciliter sa plongée, l’aquaterrarium doit aussi avoir une hauteur de 30 cm. L’eau doit en outre être remplie jusqu’à la moitié du bac.

Comment fixer les plantes dans un aquaterrarium ?

Les plantes qui sont indiquées pour un aquaterrarium sont disponibles dans les magasins d’aquariophilie. Toutefois, après achat, il faudra savoir les fixer dans le dispositif. Vous gagnerez à les mettre aussi bien dans l’espace aquatique que dans l’espace terrestre.

Idéalement, il est conseillé de fixer les grandes plantes en arrière-plan. Avec votre doigt, faites un trou dans l’espace réservé puisque la première couche recouverte y est propice. Enfoncez ensuite les plantes dans le trou (du bout des racines jusqu’au collet). Cela est valable pour les plantes en touffes à racines. Les plantes à tiges mesurant entre 5 et 7 cm sont quant à elles à mettre en terre après avoir effeuillé la partie enterrée.

Comment nettoyer un aquaterrarium en profondeur ?

Le premier conseil ici, c’est de ne pas attendre que l’aquaterrarium soit forcément très sale avant de le nettoyer. Les espèces animales et végétales qui y vivent ne s’en sentiront que davantage. Pour le nettoyage, enlevez d’abord tous les éléments qu’il y a à l’intérieur de l’aquaterrarium. Ensuite, trempez les décorations dans de l’eau en y ajoutant du bicarbonate. Utilisez par la suite une brosse à dents propre pour les frotter. Il suffira enfin de les rincer à l’eau simple.

Vous devez aussi veiller à bien nettoyer le fond de votre aquaterrarium puisque certains déchets ont tendance à s’y accumuler. Or, le filtre installé dans l’eau n’agit pas toujours pour empêcher cet état de choses.

Comment transformer un aquarium en aquaterrarium ?

Il est possible de passer d’un aquarium à un aquaterrarium. Pour cela, vous vous passerez de la cuve étanche idéalement requise pour le dispositif. Utilisez une vitre, pour séparer l’aquarium en deux. Vous choisirez après séparation, la partie qui servira à la zone aquatique et la deuxième partie servira à la zone terrestre.

Il est en outre conseillé de vérifier en amont, les dimensions (longueur, largeur et hauteur) de l’aquarium avant d’entamer ce projet de transformation. Tenez compte de ces dimensions et voyez si celles-ci pourront suffire à l’espèce animale que vous souhaitez y installer.

N’oubliez pas de mettre une lampe chauffante et un filtre pour achever votre transformation d’aquarium en aquaterrarium.

aquaterrarium-fumée

 

Article de la même catégories

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La taille maximale de votre fichiers : 512 Mo.
Vous pouvez ajouter : image, other.
Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :