Les Killies – Poissons d’aquarium

Les Killies – Poissons d’aquarium

Comme nous l’avons vu dans l’article sur les poissons pour nano aquarium, les poissons que l’on appelle killies sont parmi les espèces les plus colorées que vous pourrez maintenir dans un nano aquarium. Intéressons-nous aujourd’hui à cette famille de poissons bien particuliers.

Les killies tirent leur nom des kils, petits ruisseaux de la région de New York. C’est en effet dans cette région des Etats-Unis que furent trouvés les premiers killifishes, du genre fundulus. Ce surnom a été adopté pour tous les autres poissons de la famille des cyprinodontidés, au sens large.

On rencontre les killies sur tous les continents à l’exception de l’Australie et l’on dénombre actuellement environ 450 expèces. Leur taille est en moyenne de 5 à 7 cm, mais certains ne mesurent que 2 cm (Aplocheilichtys spp.). Ils se nourrissent d’insectes tombés à la surface de l’eau. Les killies vivent donc très souvent dans des plantes flottantes, et leur yeux et leur bouche sont adaptés à la capture en surface.

Chez les killies, les noms de genre et d’espèce ne suffisent pas à la détermination rigoureuse du poisson. En effet, il peut exister plusieurs populations pour une même espèce, chacune originaire d’un « trou d’eau » précis, avec un patron de coloration différent. Il convient donc de nommer avec précision la localité de pêche et de ne pas croiser les souches afin de sauvegarder le patrimoine génétique. de chacune d’elles.

Il existe deux sortent de killies : les annuels et les non annuels.

  • Les killies annuels ont un cycle de vie de moins d’une année, le temps de naître et de se reproduire, un peu à la manière des papillons. Ces killies vivent dans les mares qui s’assèchent une partie de l’année.Les poissons arrivés à l’âge adulte en quelques mois se reproduisent et pondent leur oeufs dans le sol. Ces oeufs, dits « de durée », subissent une diapause (arrêt du développement) et attendent la saison des pluies pour éclore. Les killiphiles (amateurs de killies) expédient les oeufs de leurs poissons par courrier, dans de la tourbe humide. Ce sont des oeufs très résistants et faciles à manipuler.
  • Les killies non annuels pondent parmi la végétation et peuvent vivre plusieurs années, puisqu’ils ne sont pas subit à un assèchement du milieu.
Les Killies – Poissons d’aquarium
5 (100%) 1 vote

Et lisez aussi ces articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *